h1

Comment se désinscrire de Facebook?

avril 11, 2010

Bonjour à tous,

de plus en plus de personnes décident de supprimer leur compte Facebook pour différentes raisons. Que se soit à cause de l’inutilité, la perte de temps ou à cause du non respect de leur vie privée, plusieurs utilisateurs choisissent de devenir totalement anonyme. Par contre, plusieurs d’entre eux se plaignent qu’il est très difficile de supprimer leur compte de façon à devenir totalement effacé de Facebook. Le problème est que le site propose un désabonnement mais le compte peu encore être visité par les utilisateurs. Vos informations, photos et vidéos restent donc accessiblent à l’infini.

 Mark Zuckerberg

Nous vous proposons donc une méthode qui vous permettera de vous désabonner complètement de Facebook de façon sécuritaire. Pour ce faire, allez visiter le site: http://www.infos-du-net.com/actualite/dossiers/168-facebook.html. Il ne vous reste plus qu’à suivre les étapes qui sont présentées.

Bonne chance

Tracy Garneau, Alexandra Lachance, Malyla Souvannavong, Michael Foley et Sylvain Carrier.

Source: http://www.infos-du-net.com/actualite/dossiers/168-facebook.html

Publicités
h1

Être renvoyé à cause de réseaux sociaux ou par manque de jugement?

avril 3, 2010

Tout d’abord, voiçi plusieurs exemples de personnes qui se sont faits licencier à cause de commentaires écrient sur leur profil d’un réseau social:

Dernièrement, Kimberley Swann une adolescente de seize ans (originaire du comté de l’Essex en Grande Bretagne), a été renvoyée à cause d’un statut négligent posté sur sa page Facebook. Elle y avait écrit combien elle trouvait son emploi ennuyant. Son employeur n’a pas trouvé la remarque à son goût et il l’a remerciée le lundi suivant!

Toujours en Grande Bretagne (à Laicister), un gardien de prison a été renvoyé car il avait accepté des détenus dans ses amis Facebook. Ceci fut considéré comme un comportement inapproprié et il fut mis à la porte sans autre forme de procès.

En novembre dernier, Virgin Atlantic a licencié treize de ses employés. Ceux-ci avaient critiqué de façon insultante les passagers de la compagnie d’aviation. Son président Richard Branson a déclaré à l’AFP  » “Il y a un moment et un lieu pour Facebook. Mais on ne peut justifier que le site soit utilisé par le personnel de toute compagnie pour critiquer les passagers, qui en dernier ressort, paie leurs salaires.”

En Suisse, cette histoire a beaucoup fait jaser: Une femme a perdu son travail lorsque son employeur a remarqué qu’elle utilisait Facebook après avoir pris un congé maladie. Elle avait expliqué à son patron que ses migraines l’empêchaient de travailler et l’obligeaient à rester allongée dans le noir. Mais celui-ci n’a pas apprécié de la voir naviguer sur le site de réseautage durant ses jours de repos forcé. La femme a proclamé son innocence en répliquant qu’elle se servait juste de son téléphone pour se connecter tout en restant au lit. Elle a ensuite ajouté qu’elle pensait que la compagnie avait créé un ami fictif (qui avait mystérieusement disparu de ses contacts après son licenciement) pour l’espionner durant ses temps libres.

En Australie, Tom Stones, un employé de la compagnie Tesco a reçu une sanction à cause d’un statut Facebook. Après avoir pris un congé maladie, il a déclaré en ligne avoir passé une bonne soirée. L’un de ses collègues l’a dénoncé et il a dû rendre des comptes à son patron qui n’a pas pris son statut à la légère…

Selon nous, toutes ces histoires de licenciement ont un point commun. Tous ceux qui se sont faits renvoyer ont manqué de jugement lorsqu’ils ont soit écrit sur leur blog ou s’y sont simplement connecté. Les réseaux sociaux sont devenus des outils qui permettent à tous, y compris ton employeur, de savoir ce que vous pensez et ce que vous avez  fait de votre journée. Nous ne croyons pas qu’il faille blâmer les réseaux sociaux mais plutôt leur manque de jugement .

Tracy Garneau, Alexandra Lachance, Malyla Souvannavong, Michael Foley et Sylvain Carrier.

référence: http://www.synchro-blogue.com/synchro/2009/08/perdre-son-emploi-via-facebook.html

h1

L’Internet un outil essentiel à nos vies?

mars 26, 2010

On se demande parfois, que serions nous sans l’Internet. Est-ce que c’est vraiment essentiel de l’utiliser ou c’est simplement superficiel? Une récente étude publiée par le cabinet Pew Internet and American Life Project montre que les décisions importantes de notre vie sont de plus en plus influencées par notre utilisation d’ Internet.

Internet devient un outil d’information de plus en plus présent dans la vie de chacun. Dans les moments cruciaux de nos vies, lorsque des décisions importantes doivent être prises ( déménagement, achat d’un appartement, choisir le collège de son enfant etc. ), Internet apparaît souvent comme le moyen le plus rapide et le plus pratique pour faire ses choix.De plus, une étude conduite auprès de 2.201 adultes le mois dernier précisent que 45 % des internautes, soit 60 millions d’états-uniens, ont déclaré qu’ Internet les avait aidé pour un choix capital ou pour négocier un virage difficile dans les deux dernières années précédant l’enquête.

Nous croyons qu’Internet est un bel outil pour la transimission d’information ainsi que pour des recherches de toutes sortes. Cependant, je ne crois pas qu’il soit un outil majeur. Après tout, les gens se débrouillaient très bien avant l’implantation d’Internet!

Tracy Garneau, Alexandra Lachance, Malyla Souvannavong, Michael Foley et Sylvain Carrier.

référence: http://www.generation-nt.com/internet-outil-majeur-vie-decisions-actualite-13000.html

h1

Les jeunes et l’Internet

mars 15, 2010

 De nos jours, il est de plus en plus facile pour les jeunes de  »surfer » dans l’Internet. Les sites commerciaux et de jeux leurs sont facilement accessibles. Comme le dit si bien le site Réseau éducation média,  le Web leur propose des milliers de sites fascinants. Il est tout fait compréhensible que les jeunes aiment naviguer sur Internet. Certains sites sont éducatifs, d’autres commerciaux, mais il est fort probable que si un jeune recherche les jeux les plus populaires et les plus performants, il les trouvera sur un site commercial.

D’ailleurs, les experts du marketing en ligne leur ont créé des environnements de divertissement où le contenu et la publicité leur est adapté. Ces sites spécialement destinés aux enfants permettent aux publicitaires d’offrir aux jeunes la possibilité de s’amuser avec des marques de produits et de les fidéliser graduellement.

De plus, pour collecter leurs données, les publicitaires collectent des informations en invitant les jeunes à remplir des formulaires pour pouvoir jouer sur Internet et participer à des concours. Les jeunes Canadiens de 9 à 14 ans dépensent personnellement 1,7 milliard de dollars par année et peuvent influencer pour une somme jusqu’à 10 fois plus élevée les dépenses familiales.

Il est clair que la jeunes clientèle soit plus vulnérable lorsqu’ils sont confrontés a de tels sites ou publicités. Il ne va sans dire que les adultes se prêtent également bien au jeux. Comment pourrions-nous en vouloir aux enfants lorsque nous-même sommes incapables d’y résister.

Tracy Garneau, Alexandra Lachance, Malyla Souvannavong, Michael Foley et Sylvain Carrier.

Référence: http://www.media-awareness.ca/francais/enjeux/vie_privee/vie_privee_jeunes.cfm

h1

Est-ce que Facebook respecte la vie privée de ses utilisateurs?

mars 15, 2010

ReadWriteWeb,un blog dédié aux technologies internet, a récemment publié un article concernant le  respect de la vie privée sur Facebook. Voici un cours extrait qui démontre bien leur opinion sur le sujet:

La société est elle devenue moins portée sur la vie privée, ou Facebook est-il en train d’initier ce mouvement ? Il y a beaucoup à dire sur l’analyse de données publiques, mais je crois que Facebook fait une grosse erreur en s’éloignant de ses origines, très respectueuses de la vie privée. Depuis ses premiers jours, et pour l’essentiel de son existence, le principal différenciateur de Facebook était que les données des utilisateurs n’étaient visibles que par ceux que celui-ci avait approuvé comme amis. Depuis mi-décembre, les utilisateurs de Facebook sont obligés de rendre publiques des informations comme leur photo de profil, leur liste d’ami et leurs centres d’intêret.

Nous croyons qu’effectivement, les modifications récemment apporté sur Facebook pourrait avoir un effet néfaste sur la confidentialité des informations contenues sur les différents profils d’utilisateurs. Selon nous, Facebook devrait faire attention aux changements qu’ils apporteront car plusieurs utilisateurs risques de s’y désabonner.

Tracy Garneau, Alexandra Lachance, Malyla Souvannavong, Michael Foley et Sylvain Carrier.

référence: http://fr.readwriteweb.com/2010/01/13/analyse/facebook-vie-privee-2/

h1

La fraude dans l’Internet, êtes-vous assez vigilent?

février 20, 2010

Si certains sites internet ou courriels semble être trop beaux pour être vrai, ça l’est ! Des millions de personnes sont victimes de fraude par internet. Ne faites pas partis de ceux-ci!
Soyez vigilent ! Certain courriel, que ce soit sur les sites que nous utilisons très fréquemment tels que Facebook, Hotmal, Gmail, etc, peuvent contenir des virus et peuvent obtenir des informations confidentiels sur vous comme votre numéro de carte de crédit, téléphone, adresse et autres. Lors de la réception d’un courriel, assurer-vous de connaître l’expéditeur de celui-ci. Vérifier également que l’adresse soit la même, un seul caractère différent peut signifier un courriel frauduleux.
De plus, le décompte de site frauduleux ne cesse de croître. Il est facile pour un escroc de créé un site semblables à ceux que nous utilisons régulièrement, tel les sites d’établissements bancaires, d’achats en ligne, d’organismes charitables, etc. Comment vous protégez?

  • Voici quelques précautions essentiels à prendre lors de la visite d’un site Internet :
    Vérifiez l’adresse dans la barre d’adresse de votre navigateur quand vous entrez dans le site Web pour vérifier qu’elle correspond bien à l’adresse que vous avez tapée.
  •  Ne donnez jamais de renseignements personnels à moins qu’il y ait un cadenas dans la fenêtre du navigateur ou les caractères « https:// » au début de l’adresse Internet pour montrer qu’elle est sûre.

Il est donc très important d’utiliser Internet avec prudence. Soyez certain d’utiliser un site officiel et protégé. Voici une sélection de sites qui signale et dénonce plusieurs sites frauduleux :

Références:

 http://internet-signalement.gouv.fr

 http://www.weboplaintes.net

h1

Être plus informé sur le sujet!

février 13, 2010

Bonjour à tous,

pour commencer je crois que le premier problème en ce qui concerne la protection de la privée sur l’Internet est l’inconscience des gens qui l’utilisent. Si la population était informé des dangers et des astuces utilisées dans le cyberespace elle ferait probablement des efforts pour protéger leurs renseignements personnels.

Il y a plusieurs façons différentes de recueillir des informations privées sur les gens à l’aide de l’Internet. Certains sites sont moins discrets et vont directement au but. Il demande nom, prénom, numéro de téléphone, adresse ou tout simplement des renseignements sur vos références personnelles.

D’autres enregistres les sites Internets que vous consultez et y trouve les informations dont ils ont besoins. Il installe des témoins (cookies) sur le disque dur de votre ordinateur et ceux- ci permettent de stocker des renseignements tels:

– 

  • L’adresse Internet de votre ordinateur.
  • Le nombre de fois que vous avez consulté le site.
  • Vos préférences (ex. : langue de communication).
  • Votre nom d’usager et votre mot de passe.
  • Les articles de votre « panier ».
  • Les sites Web que vous avez consultés.
  • Des renseignements comme votre nom.
  • Tout lien alphanumérique unique qui peut être associé aux renseignements personnels qui vous concernent.

Bref, il y a énormément de façons d’obtenir les renseignements personnels de quelqu’un à l’aide de l’Internet. Il est donc de notre devoir de se renseigner et de se protéger. Les fraudes sur l’Internet serait moins nombreuses si ces utilisateurs étaient mieux informés et plus conscients des risques.

Le commissariat à la protection de la vie privée possède un site qui donne énormément d’information sur les façons de protéger les renseignements personnels sur l’Internet. http://www.priv.gc.ca/fs-fi/02_05_d_13_f.cfm

 Tracy Garneau, Alexandra Lachance, Malyla Souvannavong, Michael Foley et Sylvain Carrier.

référence: http://www.priv.gc.ca/fs-fi/02_05_d_13_f.cfm